Bienvenue sur mon site Internet www.gassilloud.fr. J’espère que ce nouvel outil vous sera utile et qu’il participera du renforcement des liens entre nous, afin que nous puissions faire vivre la démocratie au quotidien.
Bien à vous. Thomas GASSILLOUD

Chers lecteurs,  Alors que la période estivale aura, je l’espère, permis à chacun de retrouver ses proches et de préparer correctement sa rentrée scolaire ou professionnelle, de nouveaux défis nous attendent. En effet, la crise sanitaire n'est pas encore derrière nous et les efforts réalisés depuis le mois de mars sont à poursuivre afin de ralentir la diffusion du virus.  Pour amortir les effets négatifs de cette crise sanitaire, le gouvernement a présenté début septembre un plan "France relance" massif, de 100 milliards d’euros, étalé sur deux ans et comprenant 70 mesures axées autour de trois priorités : la transition écologique (30 milliards d’euros), la compétitivité des entreprises (34 milliards d'euros) et la cohésion sociale (36 milliards d'euros). 40% de ce plan de relance sera financé par l'Union Européenne et une dette commune à tous les états membres. A l’Assemblée nationale, si certains débats en commissions avaient repris dès la fin du mois d’août, c’est…

Lire la suite ...

Suivez-nous

Contactez-nous

Adresse de la permanence :
22 place du Mézel
69590 Saint-Symphorien-sur-Coise
Tél : 06 45 43 62 61
Courrielthomas.gassilloud@assemblee-nationale.fr
Envoyer un message au député

Au quotidien

3 Mois

Thomas Gassilloud

Après un début de semaine chargé, dans le TGV pour prendre le dernier #2ex pour rentrer ce soir dans les Monts du Lyonnais.

Ce retour anticipé en circonscription me permettra de rencontrer dès demain les nouveaux Maires du territoire, afin de les associer pleinement au travail engagé depuis 2017.

Plus tôt dans la journée, entre deux séances à l'Assemblée nationale, j'ai répondu à l'invitation de Geneviève Darrieussecq pour la remise du livre "aux combattants d’Afrique, la patrie reconnaissante" au Ministère des Armées.

Publié dans le cadre d’une convention avec l’Association des #maires de France, le livret rappelle que, dès août 1940, l’Afrique a envoyé des premiers contingents de soldats à la France libre du Général de Gaulle.

En Afrique subsaharienne, plus de 70 000 hommes se sont engagés. Près de 400 000 autres venaient d’Algérie, de Tunisie et du Maroc. Qu’ils soient tirailleurs, goumiers, zouaves ou spahis, les Africains ont représenté plus de 80 % des effectifs qui ont débarqué en Europe. « Et pourtant, qui d’entre nous se souvient aujourd’hui de leurs noms, de leurs visages ?

Tous se sont battus loin de chez eux et ont défendu une terre qui n’était pas la leur. Certains y ont laissé leur vie.

Parmi ces combattants, par exemple Sei Koné (1912-1948) qui a participé à la libération au sein de la 1re armée lorsqu’il était affecté au régiment d’artillerie coloniale du Levant. Après la guerre, il a retrouvé sa terre natale de Guinée. Mais à quel prix ? « Le 9 et le 10 novembre 1944, au cours d’une mise en batterie particulièrement difficile en dépit du froid rigoureux, cet excellent sous-officier n’a pas voulu prendre de repos tant que la mission qui lui avait été confiée n’était pas terminée. Il a eu de ce fait les deux pieds gelés et a dû être amputé de ces deux membres. ».

Blessé ou morts pour la France, ces combattants méritent la reconnaissance pleine et entière de la Nation.
... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook

📩 Chaque semaine, j'adresse aux citoyens une lettre électronique faisant état du travail législatif réalisé à Paris, des actions innovantes de la circonscription.

🔍 Vous pouvez en consulter la dernière version et l'édito ci-après ⤵️
cutt.ly/giLCiaQ

Chers contacts,

Par les efforts de chacun, une nouvelle étape dans nos habitudes de déconfinement a été franchie ce lundi et de nombreuses interdictions ont été levées. Ce retour à la normale est cependant conditionné par le maintien d’une posture vigilante de chacun face à une épidémie persistante. Le 10 juillet marquera officiellement la fin de l’état d’urgence sanitaire en métropole, entamé le 23 mars dernier, sauf en Guyane et à Mayotte où il est prolongé jusqu'au 30 octobre.

A l’Assemblée nationale, les travaux législatifs de la semaine ont été denses avec notamment :

L’adoption de la proposition de loi sur la “fonction de directeur d’école” qui crée une fonction de directeur d’école afin de donner aux directrices et directeurs d’école un cadre juridique leur permettant d’exercer les missions qui leur sont confiées.

L’adoption, en première lecture, d’une proposition de loi visant à avancer le versement de la prime de naissance au septième mois de la grossesse. Le texte, voté à l'unanimité, doit entrer en vigueur au plus tard le 31 mars 2021. Il modifie le droit existant, car aujourd'hui la prime est versée deux mois après la naissance de l'enfant.

La semaine prochaine sera l’occasion de clore le chapitre législatif lié au Projet de loi organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire, qui fixe un régime transitoire pour les quatre mois suivant la fin de l’état d’urgence.

Au sein de la commission de la Défense et des Forces armées, s’est tenue une table ronde sur le modèle de nos forces armées face aux nouvelles menaces autour de trois chercheurs. L’occasion pour moi d'interpeller les intervenants sur la résilience de notre pays et sa capacité à mobiliser plus, tant au niveau humain qu’en moyens, dans les futures crises sanitaires.

A l’échelle de nos territoires, la problématique sécuritaire est aussi d’actualité. Les tensions qui traversent notre société et la pression médiatique constante imposent un très grand professionnalisme. Servir dans la Police nationale est une mission utile pour la sécurité de tous et la formation est un moyen pour que les forces de police soient à la hauteur des attentes de chaque citoyen. Je me suis ainsi rendu vendredi matin aux côtés du ministre de l’intérieur, du préfet de région et du directeur général de la police nationale, dans les locaux de l’Ecole Nationale Supérieure de la Police qui assure la formation initiale et continue des officiers et commissaires de police. J’ai pu apporter à cette occasion tous mes encouragements aux nouveaux diplômés de la 70e promotion de commissaires de police, promotion «Marcel LECLERC» et de la 24e promotion d’officiers de police, promotion «Pierre MOUCOT» à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or.

Toutes ces problématiques relatives à l’idée de faire Nation et d’améliorer le quotidien de notre territoire pourront être abordées lors du :

31e conseil de circonscription

le 6 juillet 2020 à 18h

au 22 place du Mézel à Saint-Symphorien-sur-Coise

Enfin, ce dimanche se tiendra le deuxième tour des élections municipales et métropolitaines. Dans notre circonscription, un 2e tour des élections municipales est nécessaire pour les communes suivantes : Brignais, Craponne, Charbonnières-les-Bains, Brindas, les Halles, Saint-Genis-Laval et Thurins. J’incite tous les électeurs concernés à aller voter et me tiens prêt à travailler avec tous les élus locaux qui seront désignés par ces scrutins.

Je reste à votre disposition pour que nous puissions continuer à agir ensemble.

Thomas Gassilloud, député du Rhône.

thomas.gassilloud@assemblee-nationale.fr
... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook

Les résultats élections municipales sont désormais connus dans toutes les communes de la circonscription où un second tour était nécessaire (Brignais, Craponne, Charbonnières-les-Bains, Brindas, les Halles, Saint-Genis-Laval et Thurins).

Je remercie tous ceux qui ont permis la bonne tenue de ces élections, dans des conditions difficiles. Un grand bravo à tous les candidats élus. Ils auront une grande responsabilité afin de conduire les affaires communales dans les 6 prochaines années.

Depuis 2017, nous avons entamé un travail de proximité avec chaque Maire. Ce soir, je me mets à disposition de tous les futurs Maires afin de continuer à être pour chacun une courroie de transmission entre les décisions nationales et notre territoire. Un prochain conseil des Maires est d'ores et déjà planifié.

Ensemble, nous tacherons chaque jour d'être le plus possible à la hauteur des attentes de chacun d'entre vous.
... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook

3 Mois

Thomas Gassilloud

Servir dans la Police nationale est une mission utile pour la sécurité de tous, mais aussi exigeante, compte tenu des tensions qui traversent notre société et d’une pression médiatique constante.

Dans ce contexte, la formation est un moyen pour que les forces de police soient à la hauteur des attentes de chaque citoyen.

C’est pourquoi, je serai demain, aux côtés du préfet de région et du #DGPN (directeur général de la police nationale), dans les locaux de Ecole Nationale Supérieure de la Police, qui assure la formation initiale et continue des officiers et commissaires de police.

J’apporterai à cette occasion tous mes encouragements aux nouveaux diplomés de la 70e promotion de commissaires de police, promotion «Marcel LECLERC» et de la 24e promotion d’officiers de police, promotion «Pierre MOUCOT».
... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook
Une journée à la rencontre des acteurs du monde de l’emploi et du tissu économique local

Une journée à la rencontre des acteurs du monde de l’emploi et du tissu économique local

https://www.youtube.com/watch?v=V60eA9P4OuE&feature=youtu.be Une journée sous le signe de l’économie, ce jeudi 17 septembre 2020. Pour Thomas Gassilloud, député du Rhône, elle…

Lire la suite ...
C’est aussi la rentrée pour les citoyens du conseil de circonscription

C’est aussi la rentrée pour les citoyens du conseil de circonscription

Réunis en ateliers thématiques, les citoyens du conseil de circonscription (CDC) fourmillent d’idées.  Gestes barrières, masques et distanciation physique. Pour…

Lire la suite ...
A Saint-Symphorien-sur-Coise, des retrouvailles studieuses pour le conseil de circonscription

A Saint-Symphorien-sur-Coise, des retrouvailles studieuses pour le conseil de circonscription

Les retrouvailles, enfin ! Après quatre séances du conseil de circonscription (CDC) en visioconférence, crise sanitaire oblige, les citoyens du…

Lire la suite ...

VIDEOTHEQUE

© 2018 Thomas Gassilloud – Tous droits réservés – CNIL