Bienvenue sur mon site Internet www.gassilloud.fr. J’espère que ce nouvel outil vous sera utile et qu’il participera du renforcement des liens entre nous, afin que nous puissions faire vivre la démocratie au quotidien.
Bien à vous. Thomas GASSILLOUD

Agir pour le climat, c’est aussi agir pour la paix !

Agir pour le climat, c’est aussi agir pour la paix !

Cette semaine, je suis intervenu lors d’un colloque à l’École de guerresur le thème des conséquences géostratégiques du dérèglement climatique. J’ai démarré mon intervention en reprenant les mots des Tristes tropiques de Levi Strauss : “Le monde a commencé sans l'homme et il est possible qu'il continue sans lui”. Les conséquences naturelles du dérèglement climatique sont nombreuses et connues : fonte des glaces, cyclones, fortes chaleurs, migrations forcées, pénuries agricoles… A terme, l’habitabilité de la planète pourrait être remise en cause. Mais avant même cette étape, le dérèglement climatique provoquera une multiplication des crises humanitaires et militaires, avec un risque de menace pour la paix mondiale. Les rapports de l’ONU prévoient en effet 1 milliard de migrants climatiques dans le monde d’ici 2050. En Arctique, le recul spectaculaire de la banquise suscite d’ores et déjà un regain d'intérêt pour ses ressources énergétiques potentielles, ce qui ne manquera pas de la…

Lire la suite ...

Suivez-nous

Contactez-nous

Adresse de la permanence :
22 place du Mézel
69590 Saint-Symphorien-sur-Coise
Tél : 06 45 43 62 61
Courrielthomas.gassilloud@assemblee-nationale.fr
Envoyer un message au député

Au quotidien

17 heures

Thomas Gassilloud

23e Conseil de circonscription à Craponne : des paroles aux actes !Actualité internationale, nationale, locale, législative… C’est désormais une habitude : chaque séance publique du conseil de circonscription (CDC), une fois par mois, commence par un temps d’échanges à bâton rompu entre les citoyens et le député. Cette 23e édition, lundi 14 octobre, à Craponne, n’a pas failli à la règle. Après le message de bienvenue du maire, Alain Galliano, fier d’accueillir le député dans sa commune -- “l’une des villes les plus dynamiques de l’ouest lyonnais, sourit-il, la plus petite (moins de 500 hectares) mais l’une des plus peuplées (12 000 habitants)” -- le député du Rhône, Thomas Gassilloud, a lancé le jeu des questions-réponses. Un temps “précieux” de l’avis des uns et des autres, et pas forcément si fréquent. “On n’a pas forcément l’habitude d’interpeller son député directement et de discuter avec lui de sujets d’actualité”, reconnaît un participant. “J’ai travaillé essentiellement cette semaine sur des questions militaires comme l’opération Harpie en Guyane qui lutte contre l’orpaillage illégal, ou le budget de l’Armée de terre pour 2020”, précise, d’emblée, le député, en présentant son agenda hebdomadaire (publié chaque semaine sur internet). Mais peut-être devrait-on plutôt partir des sujets qui vous ont marqués dans l’actualité ?” L’appel a été entendu. Dans la salle, les participants ne s’interdisent aucun sujet et les prises de parole s’enchaînent à un rythme soutenu. Qui évoque l’actualité brûlante en Turquie ; qui se poursuit sur l’exportation d’armes. “Une réflexion est en cours pour savoir si un contrôle parlementaire plus strict ne devrait pas être appliqué, en complément de l’intervention d’une commission interministérielle, seule compétente en la matière aujourd’hui”, répond Thomas Gassilloud. Un tel aborde l’Europe, “pourquoi pas inviter à l’occasion d’une prochaine séance un(e) député européen ?” propose Christian, une autre s’interroge sur l’influence du Qatar dans notre économie. L’actualité locale n’est pas occultée avec, entre autres sujets, la fermeture d’une classe de 5e au collège du Petit-Pont à Saint-Martin-en-Haut : Thomas Gassilloud revenait tout juste d’une rencontre, le matin même, avec la direction de l’établissement et les professeurs. “Ca fait partie des missions d’un parlementaire”, assure-t-il. Bruno, de Pomeys, revient, lui, sur “la possible baisse de financements des Chambres d’agriculture qui se traduirait, selon lui, par moins de proximité et d’autonomie”. Le député indique qu’il est co-signataire d’un amendement pour maintenir le financement des chambres d’agriculture. Après les paroles, place aux actes ! Revenant à l’ordre du jour, Fabienne Tirtiaux a présenté les ateliers de travail au sein desquels des membres du conseil de circonscription travaillent activement depuis la rentrée. Dont celui consacré à la transition écologique “pour valoriser les bonnes initiatives en la matière dans la circo, mais aussi réfléchir à ce qui pourrait être mis en place”, explique-t-elle. “On s’est intéressé dans un premier temps aux deux ressourceries à Vaugneray et à Saint-Symphorien-sur-Coise”, témoigne Evelyne qui a participé à la réalisation d’une première vidéo qui a été projetée en avant-première. Après quelques correctifs, elle sera diffusée sur les réseaux sociaux pour valoriser le travail des Ressouceries. “Ces deux structures luttent de manière active non seulement contre le gaspillage, tient-elle à souligner, mais elles jouent aussi un rôle social en créant des emplois en insertion, une quarantaine par exemple à Saint-Symphorien-sur-Coise”. “Une réussite magnifique”, approuve quelqu’un dans l’assistance. Le CDC souhaite réaliser, chaque mois, une vidéo pour soutenir les acteurs de terrain et sensibiliser le grand public autour de la transition écologique. Connaissez vous les ressourceries des Monts du Lyonnais ?Un deuxième groupe planche, lui, sur l’élaboration de propositions concrètes autour de cette thématique, à l’échelle locale. C’est le cas de Romain et d’Eric qui en ont profité pour présenter un diaporama dévoilant les premières idées issues du groupe de réflexion : s’engager à ne plus utiliser des plastiques jetables ; mettre à disposition des fontaines publiques “pour éviter, là encore, l’utilisation des bouteilles en plastique” ; lutter contre la pollution lumineuse en éteignant l’éclairage public en nuit profonde ; développer des jardins partagés -- “en bio”, insiste quelqu’un -- jusqu’aux pieds des immeubles et, pourquoi pas, inventer une fête des jardins ; imaginer des déplacements plus propres (“On voit peu de parkings consacrés au covoiturage… et il faudrait aménager des espaces de coworking pour diminuer les déplacements”)... Dans la foulée, le projet “d’anneau des sciences” refait parler de lui, avec, dans l’idée, la réalisation d'un axe routier de près de 15 km, enterré à 90%, pour boucler le périphérique par l'ouest... Parmi les autres propositions du groupe de travail, citons la rénovation thermique des bâtiments publics (isolation, photovoltaïque) ou encore la protection et la valorisation des espaces verts publics et privés et l’incitation à l’entretien des petits bois. “Il faudrait aussi faire apparaître, dans les appels d’offre, la consommation carbone et privilégier les constructions en bois”, estime un intervenant, tandis qu’un autre propose “un élu en charge de la transition écologique dans les conseils municipaux”. Un troisième atelier s’est intéressé à la mobilité dans la vallée de la Brévenne avec, dans le viseur notamment, le trafic du fret. La situation est présentée. Chacun s’accorde à dire que le sujet est complexe et qu’un travail est nécessaire pour gagner en compréhension sur le sujet. La séance s’est conclue, au bout de plus de deux heures d’échanges nourris, avec le rappel de l’organisation d’une conférence-débat, le 28 novembre prochain, autour de la bioéthique, une autre thématique bien dans l’actualité, alors que le projet de loi est en cours de discussion à l’Assemblée nationale et devrait être voté, in fine, début 2020. “Comme nous l’avions fait lors du Grand Débat national en début d’année, nous proposons que le public écrive, avant le débat, ses questions sur des post-it, qu’on classerait sur quatre panneaux correspondant aux grands axes du projet de loi. Sans occulter bien sûr le débat dans la salle. “Il faudra expliquer la loi dans son ensemble”, insiste François. Même si, de l’avis de Christian, “la PMA (procréation médicalement assistée) va monopoliser le débat”. Un flyer va être réalisé ces prochains jours pour promouvoir l’événement : il sera présenté lors de la prochaine séance publique du conseil de circonscription, prévue le 14 novembre (lieu à confirmer). La soirée s’est terminée tard dans la nuit, avec les félicitations de Fabienne Tirtiaux (“Bravo à tous pour votre investissement”) et sous les applaudissements. Le comité de rédaction ... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook

Ce lundi, je me suis rendu au Centre interarmées des actions sur l'environnement ou CIAE, installé au quartier général Frère de Lyon, dans le cadre de mes travaux sur le budget 2020 de l’Armée de Terre.

Le CIAE s’inscrit aujourd’hui dans l’évolution de l’approche globale des conflits et la capacité des armées françaises en matière d’influence sur l’environnement humain des opérations. En effet, gagner la guerre ne suffit plus, il faut désormais gagner la paix.

Pour cela, de nouvelles approches sont nécessaires afin de stabiliser les territoires sur le long terme. Il s'agit par exemple de compléter nos actions de sécurité par des actions de développement des territoires.
... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook

📆 Voici mon agenda prévisionnel de la semaine 42, du 14 au 20 octobre 2019, en espérant que cela permette à chacun de mieux appréhender l’activité parlementaire. N’hésitez pas à me solliciter pour toutes questions à ce sujet.
🔴Sujets locaux 🔵 Sujets nationaux 🌍 Sujets internationaux
🔖 Ouvert au conseil de circonscription (sur inscription)

➡️ Lundi
🔴 8h : permanence parlementaire pour les citoyens de la circonscription à Saint-Symphorien-sur-Coise
🔴 9h30 : rencontre avec le principal et les professeurs du collège “le Petit-Pont” à Saint-Martin-en-Haut
🔴 11h : rencontre au centre interarmées des actions sur l'environnement (CIAE) dans le cadre du projet de loi de finances 2020, au quartier Général Frère à Lyon
🔴 16h : inauguration du local de l’ADMR (aide à domicile), à Craponne
🔴 17h : permanence communale à Craponne
🔴 19h : rencontre avec Alain Galliano, maire de Craponne et son conseil municipal
🔴 20h30 : 23e séance publique du conseil de circonscription, 15 place Charles-de-Gaulle à Craponne 🔖.

➡️ Mardi
🔵 6h : TGV vers Paris
🔵 9h : audition du Général Stephen Coural, commandant des opérations sur le territoire national, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2020
🔵 10h30 : audition du Générale Dominique Vitte, déléguée aux réserves de l’armée de Terre (DRAT), dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2020
🔵 12h15 : déjeuner d’échanges avec Franky Zapata, inventeur du Flyboard Air
🔵 14h : rencontre avec une délégation de réservistes du 6e régiment du génie, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2020
🔵 15h : questions d’actualité au gouvernement
🔵 18h30 : vote solennel sur le projet de loi relatif à la bioéthique, à l’Assemblée nationale
🔵 18h45 : audition du général François Lecointre, chef d’état‑major des armées, par la commissaires à la Défense et aux forces armées, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2020
🔵 20h : temps d’échange avec M. Franck Riester, ministre de la Culture, sur la réforme de l'audiovisuel, à l’Assemblée nationale.

➡️ Mercredi
🔵 8h30 : petit-déjeuner sur la transformation numérique de la Défense française avec l’amiral d’escadre Coustillière, Directeur général du numérique et des systèmes d'information et de communication
🔵 9h : audition des représentants de syndicats des personnels civils de la défense, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2020
🔵 11h30 : présentation du Système d’Information de la Réserve Opérationnelle et Citoyenne de l’armée de Terre à l’École Militaire
🔵 14h : réunion des députés LAREM de la commission de la Défense et des Forces armées dans la cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2020
🔵 18h : Train en direction de Brest

➡️ Jeudi
🔵 Toute la journée : visite de la base opérationnelle des sous-marins nucléaires
sur l'Ile Longue, dans la rade de Brest
🔵 17h30 : Train retour vers Paris.

➡️ Vendredi
🔵 Toute la journée : session hebdomadaire de la 72e session de l’Institut des hautes études de la défense nationale.

➡️Samedi
🔵 Matinée : session hebdomadaire de la 72e session de l’Institut des hautes études de la défense nationale
🔴 13h : TGV vers Lyon
🔴 Evénements en circonscription

➡️ Dimanche
🔴 Journée familiale.
... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook

4 Jours

Thomas Gassilloud

Présentation des travaux du Château de Saconay.

Un édifice remarquable des Monts du Lyonnais qui est sauvegardé grâce à l'action énergique de la famille de Brosse et des partenaires du projet.

Cette approche patrimoniale est accompagnée d'une ouverture sur le territoire (fêtes médiévales, visites touristiques, etc).

Pour en savoir plus et suivre l'évolution des travaux, n'hésitez pas à suivre la page Château de Saconay.
... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook

5 Jours

Thomas Gassilloud

Le conseil de citoyens se mobilise pour la transition écologiqueAlors que la loi antigaspillage et pour l’économie circulaire vient d’être adoptée en première lecture par le Sénat, les citoyens de la circonscription se sont réunis à plusieurs reprises, depuis début septembre, pour échanger leurs points de vue et surtout, s’interroger sur les mesures qu’il serait souhaitable de mener à l’échelle locale, pour répondre à l’urgence climatique. Après Saint-Genis-Laval et Vaugneray, un nouvel atelier de travail a ainsi été organisé ce lundi 7 octobre , à la permanence du député Thomas Gassilloud, à Saint-Symphorien-sur-Coise avec, dans l’après-midi, une visite de la ressourcerie de la commune. “Outre le fait de récupérer toutes sortes d’objets que nous trions et valorisons, les ressourceries comme la nôtre ont un rôle social dans le domaine de l’insertion professionnelle puisque nous employons ici une quarantaine de personnes dont certaines étaient éloignées du monde du travail”, leur a rappelé le directeur de la structure, David Meunier, aux côtés du président de l’association, Maurice Chartier, tout en guidant ses hôtes à travers les allées de ce vaste entrepôt aux allures de “caverne d’Ali Baba”. “On trouve de tout ici”, a lancé Evelyne, une des participantes, visiblement enthousiaste. D’autres visites suivront, à travers la circonscription, pour promouvoir les acteurs locaux qui oeuvrent dans le domaine du développement durable. Ces citoyens engagés se sont ensuite rendus à la permanence du député, à deux pas de là, où d’autres les ont rejoints, pour poursuivre, ensemble, leurs discussions et partager, deux heures durant, leurs réflexions autour de la transition écologique, dans une démarche constructive. En finir avec les gobelets et les couverts en plastique dans les manifestations publiques ; encourager le transport en commun, le covoiturage ou les déplacements doux ; favoriser l’installation d’hôtels d’entreprises ; valoriser l’économie circulaire comme les ressourceries ; créer des jardins partagés... les idées ont fusé. Les citoyens entendent ainsi exercer une veille attentive, sur le territoire, en matière de développement durable et de transition écologique, comme ce fut le cas en juin dernier, à l’occasion de la 2e édition du “Tour de la circo”. Cet événement avait ainsi permis de mettre en lumière, le temps d’une journée, certaines bonnes pratiques en matière de développement durable et de transition écologique. Le CDC souhaite ainsi approfondir sa réflexion et continuer à promouvoir les acteurs locaux qui oeuvrent dans ces domaines. Dans ce cadre, une visite des deux ressourceries de Vaugneray et de Saint-Symphorien-sur-Coise ont été organisées ces derniers jours. En parallèle, un autre groupe de citoyens se penche, lui, sur les questions de bioéthique, alors que le projet de loi est en cours de discussion à l’Assemblée nationale. Une conférence-débat est en préparation, prévue à la fin du mois de novembre, à Chaponost. En participant à ces ateliers de travail (transition écologique et bioéthique) ouverts à tous, les citoyens découvrent, par la même occasion, le fonctionnement de la construction de la loi, une demande récurrente lors du Grand Débat national. Tous trouvent à ces échanges un intérêt certain. Nous les remercions chaleureusement pour leur engagement et leur dynamisme ! La 23e séance publique du conseil de circonscription (CDC) est prévue ce lundi 14 octobre, à 20h30, à Craponne. Ce sera l’occasion pour les membres du CDC de revenir sur leurs actions de ces dernières semaines, axées notamment autour de deux thématiques bien dans l’actualité : la transition écologique et la bioéthique. Le député Thomas Gassilloud a également prévu de revenir sur l’actualité législative et échanger avec le public. Un pot de l’amitié clôturera la soirée. Conseil de circonscription, lundi 14 octobre à 20h30, à Craponne, 15 place Charles de Gaulle, salle Malraux 104, à l’étage, en face de la mairie. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Fabienne Tirtiaux (fabienne.tirtiaux@gassilloud.fr / 06 10 52 60 71). La rédaction du CDC ... Voir la suiteVoir moins

Voir sur Facebook
23e Conseil de circonscription à Craponne : des paroles aux actes !

23e Conseil de circonscription à Craponne : des paroles aux actes !

Actualité internationale, nationale, locale, législative… C’est désormais une habitude : chaque séance publique du conseil de circonscription (CDC), une fois…

Lire la suite ...
Le conseil de citoyens se mobilise pour la transition écologique

Le conseil de citoyens se mobilise pour la transition écologique

Alors que la loi antigaspillage et pour l’économie circulaire vient d’être adoptée en première lecture par le Sénat, les citoyens…

Lire la suite ...
Transition écologique : le conseil de citoyens au travail à la Ressourcerie de Vaugneray

Transition écologique : le conseil de citoyens au travail à la Ressourcerie de Vaugneray

C'était l'une des propositions des citoyens lors du 1er atelier “transition écologique”, début septembre, à Saint-Genis-Laval : aller sur place…

Lire la suite ...
Transition écologique, bioéthique : le conseil de circonscription lance les débats !

Transition écologique, bioéthique : le conseil de circonscription lance les débats !

Jamais une séance du conseil de circonscription (CDC) n’aura suivi d’aussi près l’actualité législative. Réunis publiquement pour la 22ème fois,…

Lire la suite ...
Cette année, le conseil de circonscription ira au plus près du travail législatif !

Cette année, le conseil de circonscription ira au plus près du travail législatif !

C’est la rentrée ! Après la trêve estivale, le conseil de circonscription (CDC) entre dans une nouvelle dynamique. Autour de…

Lire la suite ...
Entre transition énergétique et bioéthique, le conseil de circonscription prépare la rentrée

Entre transition énergétique et bioéthique, le conseil de circonscription prépare la rentrée

La 21e séance du conseil de circonscription (CDC) a rassemblé, vendredi 12 juillet, une trentaine de personnes autour de Thomas…

Lire la suite ...

VIDEOTHEQUE

© 2018 Thomas Gassilloud – Tous droits réservés – CNIL